J’ai passé la nuit dans l’ancienne prison hantée d’Ottawa!

IMG_4209

 

Salut à tous,

On se retrouve aujourd’hui pour un article bien freaky!

Mon chum et moi sommes partis le week-end dernier à Ottawa afin de découvrir notre nouvelle capitale et profiter des festivités du 150ème anniversaire ☺
En cherchant un hôtel où nous pourrions passer la nuit, j’ai découvert un lieu aussi spécial qu’insolite : l’auberge HI Ottawa Jail Hostel!

Cette auberge de jeunesse se trouve à l’intérieur de l’ancienne prison Ottawa Carleton, et on n’y loue pas des chambres, mais bien des cellules! :-O
Prise au jeu de l’expérience insolite, j’ai de suite réservé une cellule double avec salle de bain commune

Puis, j’ai effectué quelques recherches sur le lieu, et là, je découvre qu’il compte parmi les lieux les plus hantés du Canada! On dit que le fantôme d’un ancien détenu ayant été pendu injustement, roderait toujours dans la prison!

 

giphy

-Ma tête quand je découvre que l’auberge est hantée-

 

Anyway, la froussarde et peureuse que je suis assume! On va dormir dans cette cellule!

 

L’ANCIENNE PRISON D’OTTAWA DU COMTE DE CARLETON

En activité de 1862 à 1972, la prison à sécurité maximale du comté de Carleton a accueilli des milliers de détenus pendant ses 110 ans d’ouverture. Certains d’entre eux étaient là pour des crimes ou vols, mais une bonne partie était là pour toute autre raison. A l’époque, la prison accueillait des SDF, des malades mentaux, des personnes endettées, des pauvres ou encore des gens arrêtés pour ivresse. La prison avait donc le rôle d’assistance sociale, ou encore de cellule de dégrisement

La dernière pendaison publique dans cette prison aura lieu en 1869, mais j’y reviendrai un peu plus bas dans l’article. Officiellement, trois détenus ont été pendus dans cette prison, mais officieusement, il y en aurait plus d’une centaine. En effet, lors des travaux de la construction du pont Mackenzie King en 1954, plus d’une centaine de cadavres ont été retrouvés, c’est visiblement là que se trouvait le charnier (officieux) de la prison.

La prison fermera ses portes en 1972, en raison des conditions de détention inhumaines
Six mois plus tard, le groupe World Hostelling (HI) rachète le bâtiment et en fait une auberge. L’ouverture de l’auberge s’est faite si rapidement, que peu de travaux y ont été effectués. C’est pourquoi la prison n’a finalement pas tant changé de l’époque et qu’on y trouve de nombreux éléments carcéraux

 

ARRIVÉE À L’AUBERGE

Dès notre arrivée devant l’auberge, on se sent tout de suite emporté par l’histoire de ce bâtiment lugubre. On aperçoit un pilori dans la cours, le ton du séjour est donné!
L’accueil est super cosy et la réceptionniste est adorable. Merci au personnel de ramener un peu de chaleur dans ce lieu si froid. La réceptionniste nous donne la clé :

« Vous avez la cellule 405 au quatrième étage, bon séjour! »

On monte les escaliers en fer, l’ambiance est vraiment très étrange. On pousse une lourde porte en bois cloutée, et nous arrivons sur notre étage
On se croirait vraiment en prison (ouais beh d’un côté c’est un peu ça le concept!).  C’est comme dans tous les films et reportages que j’ai pu voir, les cellules sont alignées côte à côte, les portes en fer grincent, le sol est froid. On entre dans notre cellule, c’est vraiment super glauque. J’ai l’impression d’être un taularde! A l’intérieur, on trouve que le strict minimum : un lit double, un chevet avec une lampe, une petite commode, et c’est tout!
D’un côté, ça reste déjà 100 fois mieux que ce qu’avaient les anciens détenus, donc on va pas se plaindre! Jusqu’en 1888, les détenus n’avaient même pas de lit et dormaient à même le sol. De plus, il n’y avait aucun accès d’eau ou de toilettes dans la cellule, les détenus faisaient leurs besoins dans un pot surnommé le pot de miel. La porte de notre cellule est faite en barreaux, une petite plaque métallique a été placée pour donner un peu d’intimité aux clients, mais il n’empêche que tous les sons passent à travers. Ainsi, on entend son voisin de cellule ronfler, ou encore des personnes discuter ou prendre leur douche.
Les toilettes et les douches sont communes et se trouvent sur notre étage, elles sont spacieuses et propres.
Le long des couloirs, on peut lire de nombreux panneaux explicatifs sur la prison en français et en anglais, c’est super intéressant d’en apprendre plus sur la dure vie qu’avaient les détenus

VISITE GUIDÉE DE L’ANCIENNE PRISON

Pour tous les clients de l’auberge, le petit-déjeuner et la visite guidée de la prison sont inclus. La visite a lieu tous les jours à 11h en anglais seulement. Si vous ne comprenez pas l’anglais, ou si vous n’avez pas la possibilité d’être à l’auberge à 11h, vous pouvez visiter l’auberge librement, et lire les panneaux d’affichages d’informations situés sur chaque étage.
D’ailleurs, c’est vraiment en visitant par soi-même qu’on en apprend le plus. La guide sert plus à nous guider dans le bâtiment et nous raconter quelques anecdotes, mais c’était très intéressant

On commence à l’étage inférieur, à côté de l’actuelle salle de petit-déjeuner et cuisine. On découvre une cellule d’isolement comme il y en avait à l’époque pour punir les détenus. Ils pouvaient être enfermés là de 1 jour à 6 mois! Sans fenêtre, et dans l’obscurité complète, ça fait froid dans le dos! Dans le couloir, on voit une grande fenêtre avec des barreaux de fer, la guide nous explique qu’à l’époque, il n’y avait pas de verre à la fenêtre, et seulement des barreaux. On peut donc s’imaginer combien il devait faire froid dans la prison durant l’hiver.
Une bonne partie des détenus placés à l’isolement finissaient souvent morts dans la cellule, mort à cause du froid…

IMG_4238
Cellule d’isolement

On poursuit la visite en montant vers le 8ème étage, c’est la partie du bâtiment la plus hantée : le couloir de la mort. C’est là que se trouvaient les quatre cellules des condamnés à mort.
De gauche à droite, les cellules étaient numérotées de 1 à 4. Le condamné à mort arrivait dans la cellule 1, et petit-à-petit, on le décalait vers la dernière cellule à droite : la cellule 4.
Ainsi, il comprenait petit-à-petit que l’heure fatale arrivait. Le jour de la pendaison, il sortait donc de la cellule n°4 et passait devant les trois autres cellules, de ce fait, les détenus encore en cellule savaient que leur «collègues» partait pour de bon
Je n’ai pas ressenti de fantômes ou encore d’esprits dans cette partie-là de l’édifice, mais une chose est sûre, l’ambiance et l’atmosphère étaient pesantes.

IMG_4216
Le couloir de la mort et les cellules des condamnés à mort

On poursuit vers le plus dur, la potence. C’est là qu’étaient pendus les condamnés à mort. Jusqu’en 1869, les pendaisons dans la prison étaient publiques. Comme vous pouvez le voir sur la photo que j’ai prise, on accrochait la corde autour du cou du détenu, et on ouvrait la trappe dessous afin qu’il soit pendu. Si la photo est sombre, c’est parce que les volets autour de la potence sont fermés, mais à l’époque, lors des exécutions publiques, les volets étaient ouverts afin que tout le monde puisse voir la pendaison.
En avril 1869, la pendaison de Patrick Whelan a fait venir plus de 5000 personnes assister au «spectacle». C’était la dernière éxécution publique (et officielle) dans cette prison. Il faut dire qu’à l’époque, il n’y a pas de télévision, et ce type d’évènement est très prisé (No comment!). Patrick Whelan a été pendu pour avoir assassiné le politicien Thomas d’Arcy McGee. Mais en 1972, on retrouve un indice, prouvant son innocence. Finalement pendu à tort et injustement, son fantôme serait aujourd’hui toujours présent dans l’auberge

A ce jour, l’ancienne prison convertie en auberge compte parmi les endroits les plus hantés du Canada

 

MON AVIS SUR CE SÉJOUR INSOLITE

Il faut se rendre dans cette auberge pour vivre une réelle expérience, c’est comme ça que vous en profiterez à fond! Je pense qu’une nuit est suffisante pour découvrir l’ambiance et le lieu. Étant donné que les cellules ne sont pas du tout insonorisées (normal), on entend tout ce que font les voisins (et inversement) donc ne venez pas dormir ici pour concevoir votre 3ème enfant!
La réception est ouverte 24h/24 donc c’est très pratique, on peut également déposer ses bagages gratuitement. Malgré le bruit des autres clients vers minuit ou tôt le matin, j’ai réussi à dormir une bonne partie de la nuit

Ce que j’ai aimé :

  • L’expérience de passer une nuit dans un lieu historique
  • La visite guidée gratuite et la possibilité de visiter la prison librement grâce aux infos affichées
  • La localisation en plein centre-ville, à 5 minutes à pied du marché By et 15 minutes du Parlement
  • Le staff de l’auberge, super sympa et accueillant

 

😦 Ce que j’ai moins aimé :

  • Le petit-déjeuner, je l’ai trouvé un peu décevant et simple
  • Le froid, j’ai eu un peu froid la nuit dans la cellule, la couette n’était pas suffisante, mais j’imagine que le staff m’en aurai passé une supplémentaire si je l’avais demandé
  • Le matelas : j’avais lu des avis en ligne comme quoi la literie était au top, beh pas la mienne! Je sentais chaque ressort du matelas dans le dos

 

Le manque d’isolation et de confort ne comptent pas pour moi comme des points négatifs. Tu dors dans les locaux d’une ancienne prison, ne t’attend pas à des services de grands hôtels! C’est une auberge, pas un hôtel 5* ☺

Pauline prison 2
Moi, la taularde d’un jour!

 

QUELQUES INFOS

Site Web : HI Ottawa Jail Hostel

 : 75 Nicholas St, Ottawa, ON K1N 7B9 – Dans le centre-ville

Quand : ouverts tous les jours et 24h/24

Comment : réserver en ligne sur le site officiel

Quoi : le choix de plusieurs logements (cellule double, cellule simple, chambre privée avec salle de bain privée, dortoirs 4/6/8 lits…) Le petit-déjeuner, la WiFi, l’accès à la cuisine et la visite de la prison sont toujours inclus

Combien : la nuitée pour deux et taxes incluses nous a coûté 91$ (soit environ 60 euros) Les tarifs varient selon le type de logement et la période, le mieux est de vérifier le prix sur le site officiel! Les personnes ayant la carte du réseau Hostelling International peuvent économiser jusqu’à 10$ par nuit

 

Vous avez été nombreux sur les réseaux sociaux à m’avoir posé des questions sur ce séjour insolite! J’espère que cet article aura répondu au mieux à vos questions ☺
Si vous passez à Ottawa, n’hésitez pas, c’est une expérience unique qu’on ne peut pas faire partout!

 

 

 

Pauline pour Soif de Voyages

 

7 commentaires

Fais moi part de ton avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s