On se retrouve aujourd’hui, non pas en 2019 mais en 1866, dans la région de l’Upper Canada au nord de l’Ontario. Je t’amènes découvrir le Upper Canada Village, un parc dans lequel on a reconstruit un village canadien des années 1860. Parce qu’on avait envie de vivre l’expérience à 100%, mon copain et moi avons été complètement relookés par les couturières du village! C’est donc avec un style “so 19ème siècle” que nous avons visité l’Upper Canada Village!

PRET(E) POUR UN RETOUR DANS LE PASSÉ? 😉

 

Coucou c’est nous! En 1866!

 

Qu’est-ce que l’Upper Canada Village

L’Upper Canada Village est la reconstruction d’un village canadien typique des années 1860, dans la région de l’Upper Canada. Pour mieux comprendre sa construction et sa naissance, il faut retourner 65 ans en arrière! En 1954, il est décidé de créer la voie maritime du Saint Laurent, un canal qui permettrait aux bateaux en provenance de l’océan atlantique de joindre la région des Grands Lacs, à l’intérieur des terres du Canada. La problème, c’est que la création de cette voie maritime, va inonder 10 villes en Ontario, mais pas le choix, le projet est trop important pour reculer. La ville d’Iroquois, par exemple, va être complètement inondée, on va donc la déplacer 1,5km plus au nord. La ville de Morrisburg (dans laquelle se trouve l’Upper Canada Village aujourd’hui) va être partiellement submergée par les eaux, on va donc déplacer 530 bâtiments un peu plus loin dans la ville, vers une partie plus élevée qui ne sera pas submergée par les eaux. Au total, c’est près de 6500 personnes qui ont été déplacées. L’ouverture de la voie maritime du St Laurent aura lieu en 1959, la même année que le début de la construction de l’Upper Canada Village. Vous faites le lien? 😉 Parmi les 530 bâtiments déplacés, plusieurs dizaines ont été transportés dans le Parc du Upper Canada Village. Ce parc compte donc de nombreux bâtiments authentiques de l’époque. On y trouve notamment un moulin à laine, un moulin à farine ou encore un scierie. Mais également une boulangerie, une fromagerie, une forgerie, etc etc. Lorsqu’on s’y promène, tout est fait pour se sentir dans l’ambiance de 1860! C’est assez impressionnant de voir chaque détail mis en oeuvre 🙂

On change de tenues! On se met dans l’ambiance!

Pour être dans l’ambiance, nous avons fait le choix de nous habiller comme les personnes de l’époque. Cette activité est proposée à l’accueil du parc et coute 35$ (en plus du ticket d’entrée). On a été accueilli par des couturières qui ont pris nos mesures et ont choisi les vêtements d’époque qui nous iraient le mieux. Après avoir enfilé 6 couches de vêtements, je sors de la cabine, et me découvre un nouveau look! Mon copain sort aussi de la cabine, c’était tellement drôle de nous voir habillés comme ça. Les couturières font attention à chaque détails : sac à main, montre, filet dans les cheveux, chapeau. C’est vraiment impressionnant. On enfile de belles chaussures en cuir, et nous voila prêts à visiter le village en costume d’époque 🙂 Les couturières nous préviennent que beaucoup de touristes vont nous prendre en photo, pensant que nous sommes employés du parc. C’est en effet ce qui s’est passé 😉 De nombreux visiteurs nous ont demandé de prendre des photos avec eux, puis ils nous demandaient quel est notre rôle dans le village. Imaginez leur stupéfaction quand on leur expliquait qu’on était des visiteurs comme eux, mais qu’on avait choisi de se déguiser pour l’occasion! Ils adoraient l’idée 🙂

Mon chum ce beau-gosse!

La découverte du village

Nous entamons la découverte du village. On entre dans les maisons dans lesquelles nous sommes accueillis par des comédiens qui jouent leurs rôles à merveille. Ils nous font visiter leur maison et nous racontent quelques anecdotes de l’époque. On visite aussi l’atelier du forgeron qui fabrique tous les jours des outils pour le village, ou encore l’atelier du menuisier qui construit des meubles (et aussi des cercueils!) Chacun nous parle de son métier, de ses tâches quotidiennes. Quand on discute avec eux, ils restent 100% dans leur rôle, et c’est vraiment amusant car ça nous fait encore plus rentrer dans le jeu! On entre dans une maison, on demande à la dame ce qu’elle fait, et elle nous montre qu’elle cuisine une tarte à la rhubarbe avec les aliments du jardin. Elle cuisine tout ça avec des ustensiles et outils du 19ème siècle, c’est impressionnant.

En visite chez le fromager, il nous montre comment il produit le cheddar, puis il nous invite à repasser à 13h lorsqu’il va le couper. Le boulanger, lui, nous montre son four et sa pâte au levain qui est en train de gonfler. Pour déjeuner, nous allons dans le restaurant de l’Hôtel Willard, situé au coeur du village. J’ai mangé un grilled cheese qui était cuisiné avec le pain du boulanger et le cheddar du fromager. On peut même acheter du cheddar à la boutique à l’accueil.

Dans l’Upper Canada Village, on trouve même un moulin à farine, un moulin à eau  qui permet à la scierie de couper du bois. Le monsieur de la scierie m’expliquait que de nos jours, le principal pour eux est de faire fonctionner les moulins afin de les garder en activité. La découpe de bois est plus là pour montrer aux gens que pour participer à la vie du village.

Tout ça pour vous expliquer que ces habitants, bien qu’ils soient des employés comédiens, jouent le jeu à fond et font vraiment du fromage, du pain, des tissus avec la laine des moutons du village. Je trouve ça fabuleux de maintenir tout ces métiers afin de les faire découvrir aux visiteurs de la manière la plus authentique. Le long de la ballade, on croise un fermier qui laboure son champs avec ses chevaux, la maitresse d’école qui nous parle des punitions en 1866, ou encore un fermier qui nous montre son petit veau né récemment. Comment ne pas se sentir au 19ème siècle avec toute cette mise en scène? 😀 J’adore! Pour découvrir tous les bâtiments à visiter dans le village, clique ici

Les activités dans l’Upper Canada Village

En plus de visiter le village, le Upper Canada Village offre pleins d’activités:

  • Se vêtir en habits d’époque : c’est l’expérience que nous avons choisi et on a adoré! Pour 35$ de supplément, on s’est vraiment senti comme des habitants du village.
  • Faire une promenade en train : au départ du village, 2 itinéraires en train sont possibles. Le plus court (15min) va jusqu’à la Plage Crysler. Le plus long (30min) vous mènera jusqu’à la marina du Parc Crysler. Il faut compter entre 6$ et 8,50$ selon le trajet.
  • Faire un tour de char à banc : tiré par des chevaux, cette promenade gratuite te permet de découvrir le village d’une manière originale
  • Faire un tour de chaland : cette embarcation était à l’époque utilisée pour transporter des marchandises lourdes. La barque flottant sur le canal, elle est tirée par des chevaux se trouvant sur la berge. Deux villageois se trouvent dans la barque afin de la guider à travers le village. C’est un moyen de transport que je n’avais jamais vu auparavant, c’était très interessant! En plus le tour en chaland est gratuit.
  • Le studio du photographe : envie de garder un souvenir de la visite? Habille toi en costumes d’époque et fais toi immortaliser avec ta famille ou tes amis! Il faut payer un supplément pour cette activité la.
  • Magasiner : une boutique se trouve à l ‘accueil du village. On y trouve pleins de cadeaux et de souvenirs typiquement canadiens, mais aussi le fromage fabriqué par le fromager du village!
  • Se restaurer : à l’entrée du village, on trouve la célèbre boutique de queue de castor. A l’intérieur du village, on trouve deux restaurants et une cafétéria. J’ai déjeuné dans le restaurant de l’Hôtel Willard et c’était très bon! En plus j’ai pu déguster le pain et le fromage fabriqué au village.

Comment et quand s’y rendre?

L’Upper Canada Village se trouve à 1h45 de Montréal en auto, et à 1h30 de Kingston. C’est une étape intéressante à faire si tu te rends à Toronto. Tu peux aussi comme moi, combiner un week end en passant une journée à l’Upper Village, et une autre journée aux Mille-Îles.
Le village est seulement ouvert à la saison estivale, cependant il est aussi animé à la période d’Halloween et de Noël. Retrouve ici les horaires d’ouverture.

 

J’espère que cet article t’aura donné envie de retourner dans le passé et de découvrir le mode de vie des canadiens en 1860! N’hésite pas à me partager en commentaire d’autres villages similaires que tu as visité!

 

 

Pauline pour Soif de Voyages

Total
5
Shares
3 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :